Wayne Goodwill - Jeune chasseur
Hello, you either have JavaScript turned off or an old version of Adobe's Flash Player. Get the latest Flash player.

Je suis né en 1941 dans le vieil hôpital indien. Mon médecin, le docteur Symes, est venu ici à la ferme chercher ma mère et un attelage de chevaux. Il a enveloppé ma mère dans des couvertures et une fourrure de bison et l’a emmenée à l’hôpital. Je suis né le jour suivant. J’avais beaucoup de liberté. J’étais l’aînée des garçons de la famille et là où nous habitons aujourd’hui, c’était mon terrain de chasse. J’ai beaucoup chassé les lapins et j’ai eu quelques pièges à belettes quand j’ai été capable de marcher. Nous assistions à des powwows dans la salle de rencontre de la bande qui a été construite de l’autre côté de la vallée, à côté de l’église. Pour moi, ça a été des années très intéressantes. Il y avait beaucoup de personnes âgées et nous parlions notre langue : c’était des années agréables de ma vie. On se servait de fil à collet que ma mère et mon père m’achetaient et ils me montraient comment m’en servir. Je plaçais des pièges sur les sentiers et en même temps on appâtait des belettes avec des pièges à ressort qui retiennent l’animal par les pattes. J’avais donc une trappe et je la posais partout. Je pense bien que je n’ai jamais attrapé qu’une ou deux belettes ce qui était peu, mais à cette époque-là, c’était beaucoup pour moi. Pendant l’été, il y avait des tas de spermophiles et je mettais toutes les queues de côté et je les vendais cinq cents la pièce. Et c’est comme ça que je me faisais un peu d’argent. Je les vendais quand on allait en ville. Voilà comment je m’y prenais.

Duration: 2:24 min
Size: 10993kb

Other Videos About This Artist

Jeune chasseurArtiste dès le débutVoyage en FrancePeaux et encreLes histoires de mon grand-père
Canadian Heritage University of Regina Mackenzie Art Gallery Mendel Art Gallery Sask Learning