Arthur Fortescue McKay - Interview with Timothy Long - Le Regina Five

Le groupe Regina Five est vraiment un phénomène intéressant.  Vous avez un groupe de peintres qui travaillent sur un mode non-figuratif, abstrait dans une petite ville des Prairies, qui à cette époque, à la fin des années 50 et au début des années 60...comprenait peut-être 50 000 personnes et était assez éloignée des centres d’art contemporains importants, qui, au Canada, seraient Toronto ou Montréal, et en Amérique du Nord, New York.  Ils étaient en marge, et pourtant, en l’espace de quelques années, ils ont été considérés comme centraux dans les débats qui portaient sur l’art abstrait en Amérique du Nord. C’est, je crois, un signe de ce qui peut arriver dans une communauté de la grandeur de Regina lorsque vous avez un groupe de jeunes artistes passionnés.  Mais on peut aussi voir les difficultés de la situation, lorsque, depuis les marges, lon regarde vers le centre et que l’on est toujours inquiet de cette relation de nature duelle : on l’aime à la fois parce que c’est l’histoire du type de l’arrière-pays dont la réussite dépasse les espérances, mais c’est aussi une histoire à propos du fait qu’il faut regarder ailleurs pour trouver une certaine détermination et ce qui était important à l’époque – que nous ne pouvions trouver ici. Il fallait regarder vers New York pour s’en inspirer et pour s’orienter. Ainsi, je crois qu’il existe une réelle ambivalence quant au récit qui entoure  le Regina Five, une ambivalence qui perdure.  Cela dit, c’est un épisode remarquable, et l’oeuvre qu’ils ont laissée est toujours si vivante.

Duration: 2:30 min
Size: 11440kb

Other Videos About This Artist

Interview with Timothy Long - Le Regina Five
Canadian Heritage University of Regina Mackenzie Art Gallery Mendel Art Gallery Sask Learning