Identité Régionale

Some of the features on this page require that JavaScript be enabled.
Regarder l’oeuvre précédente Regarder la prochaine oeuvre
Lames de bâtons de hockey de West Lions Park
hockey stick, hockey stick blades,Greg Curnoe, rubber-stamp letters, Nihilist Spasm Band, no method, prints in a series, print, colour relief print, relief print, pop culture, pop art, regionalism, common place subject matter, popular subject matter, 2D art, two-dimensional art, printmaking, series, hockey, hockey sticks, print-making, artist roots, prints, artist passions,
description

En 1989 le Livre bleu no 8 (Blue Book # 8) de Curnoe est publié. C’est un texte de 167 pages inscrit au moyen d'un timbre en caoutchouc, dans lequel Curnoe tente de dresser la liste de tout ce qu’il n’est pas, Ce texte illustre ses nombreux intérêts et passions. Lorsqu’il n’est pas dans son studio à tailler de nouveaux ensembles de lettres pour des tampons caoutchouc, Curnoe joue de la batterie pour le Nihilist Spasm Band, établit des listes des artistes, bicyles ou vins canadiens dans ses livres bleus, ou encore il fait des recherches sur les différents propriétaires qu’a eus le terrain sur lequel son studio est situé.

«Curnoe n’a ni méthode, ni discipline», a écrit Pierre Théberge dans le catalogue de sa rétrospective au Musée des beaux-arts du Canada en 1982. Son approche artistique manque peut-être de méthode, mais l’oeuvre de Curnoe est fermement enracinée dans sa ville natale, comme l’écrivaine et critique Anne Newlands l’a noté. «L’art de Curnoe était enraciné dans sa ville natale de London (Ontario), offrant des représentations de l’hôpital de la ville, de sa famille, de héros locaux et historiques, de groupes de jazz et de vélos » (Newlands, 2000).

Lames de bâtons de hockey de West Lions Park, London, de la collection de la Mendel Art Gallery, nous donne une idée de l’approche régionaliste de Curnoe. Les lames des bâtons de hockey brisés pourraient provenir de presque n’importe où, mais le titre que Curnoe donne à l’œuvre nous précise où il les a trouvées. «Au printemps 1965, écrivit par après Curnoe, plusieurs d’entre nous jouaient à la crosse sur la patinoire du parc de West Lions. J’avais remarqué plusieurs lames de bâtons de hockey brisés sur le béton. J’en ai pris quelques-unes, les ai montées sur contreplaqué, les ai imprimées, et les ai apprêtées sur la presse de James Reaney (James Reaney était un dramaturge qui vivait près de London ).»

«Ce sont les plus récentes d’une série d’estampes d’objets que je produis depuis 1961, a-t-il ajouté. Dans quelques-unes, j’ai intégré du verre et d’autres matériaux cassables qui se fracassaient sous la pression, et j’ai pu en documenter l’impact. J’ai aussi intégré des arachides à mes estampes. Elles ont taché le papier. Dans cet ensemble d’estampes est incorporé mon nouvel ensemble de tampons-caoutchouc. Les numéros ont été ajoutés après que les lames ont été imprimées» (Murray, sans date).

additional resources Matière à réflexion
  • Prenez un morceau de papier et des arachides écalées. Écrasez les arachides dans le papier avec un rouleau à pâte. Enlevez-les ensuite et voyez comme leur huile laisse des taches sur le papier. Vous avez créé une œuvre d’art à la Greg Curnoe. A quoi ressemble votre oeuvre d’art de taches d’huile d’arachides?
  • Avec Lames de bâtons de hockey et West Lions Park, London, Curnoe utilise des objets communs et leur donne un sens particulier en nous disant d’où ils viennent. D’autres artistes couverts dans de ce thème, tels que Lawren Harris et David Milne, peignent des paysages aux éléments reconnaissables, qui nous donnent une certaine idée de l’endroit qu’ils dépeignent. L’oeuvre de Curnoe nous donne-t-elle une idée de l’endroit qu’il représente?
  • Faites une recherche dans votre maison, de même que dans votre communauté afin de monter une collection d’animaux de peluche; empruntez-en à des amis s’il le faut. Il s’agit de réunir une collection temporaire d’animaux de peluche qui chantent une chanson lorsque vous pressez un bouton sur leurs pattes, sur leur dos ou leurs ventres. Rassemblez-les dans un endroit public de votre choix. Poussez sur des boutons jusqu’à ce que vous ayez environ une douzaine d’animaux qui entonnent une douzaine de mélodies différentes. Lorsqu’on vous demande ce que vous faites, dites que vous créez une œuvre dada.
Références

(anglais) Bowering, George. ‘The Moustache: Memories of Greg Curnoe.’ Centre for Canadian Contemporary Art. Tiré de l’internet le 7 mai 2008 : http://www.ccca.ca/c/writing/b/bowering/bow001t.html

Davey, Frank. ‘Curnoe, Gregory Richard.’ Encyclopédie canadienne. Tiré de l’internet le 7 mai 2007 http://www.thecanadianencyclopedia.com/index.cfm?PgNm=TCE&Params=F1ARTA0002081

(anglais) Fulford, Robert. ‘Greg Curnoe.’ The National Post, 6 mars 2001. Tiré de l’internet le 7 mai 2008 : http://www.robertfulford.com/GregCurnoe.html

(anglais) Matuz, Roger. Contemporary Canadian Artists. Scarborough, Ontario: Gale Canada, 1997.

(anglais) Murray, J., ed. Permanent Collection: Robert McLaughlin Gallery. Catalogue d’exposition. Oshawa, Ontario: Robert McLaughlin Gallery, 1978.

(anglais) Murray, Joan. The Best Contemporary Canadian Art. Edmonton, Alberta: Hurtig Publishers, 1987.

(anglais) Newlands, Anne. Canadian Art from its Beginnings to 2000. Willowdale, Ontario: Firefly Books, 2000.

Théberge, Pierre. Greg Curnoe: Rétrospective. Catalogue d’exposition. Musée des Beaux-Arts du Canada et Musée nationaux du Canada. Ottawa, Ontario, 1982.

Canadian Heritage University of Regina Mackenzie Art Gallery Mendel Art Gallery Sask Learning