Identité Régionale

Some of the features on this page require that JavaScript be enabled.
Regarder l’oeuvre précédente Regarder la prochaine oeuvre
Marteleur de bureau parlementaire
Alex Wyse, Wyse, sculpture,irony, nationalism, humour, satire, mixed media construction, political satire, 3D art, three-dimensional art, sculpture, Canadian flags, glove, machine, glass, wood, metal hardware, fabric, crayon, ink
description
J’adore les matériaux, qu’il s’agisse de bois, de clous, de cuivre, de verre, de peinture, de crayon à desiner ou de papier, --[ce n’est que] ...le simple fait de travailler avec mes mains. --Alex Wyse, http://www.cbc.ca/artspots/html/artists/awyse/

Conformément à sa stratégie artistique d’adopter les termes et le style d’une partie de la culture canadienne afin de la remettre en question, Alex Wyse nous apporte son Marteleur de bureau parlementaire. Avec ses drapeaux canadiens et son bilingualisme, la pièce de Wyse situe les spectateurs dans le contexte du nationalisme et de la politique canadiens, contexte que Wyse éviscère avec son utilisation intelligente de l’ironie.

L’oeuvre ressemble à une machine de bandes dessinées sensée produire quelque chose. Ce qui doit être produit reste incertain, mais en tant que métaphore – un complexe engin sans fonction précise – c’est une solide satire de la vie politique. Des phrases comme «Député CAR CELUI QUI NE PARLE PAS N’EST PAS ENTENDU» fait référence à l’impuissance ressentie dans un système politique, alors que par le «BRASSEUR DE VENT » sur le côté gauche de la machine et le générateur d’«ÉCRAN DE FUMÉE » à l’intérieur, Wyse a transformé des clichés politiques en objets physiques, sculpturaux.

Comme plusieurs des oeuvres sculpturale d’Alex Wyse, Marteleur de bureau parlementaire possède des parties amovibles; les spectateurs peuvent manipuler l’oeuvre par le biais de portes de verre placées devant, qui offrent un accès à la scène contenue à l’intérieur. Toutefois, étant donné le contexte de l’oeuvre (dans une exposition galerie-et-musée, où il n’est pas souvent permis de touchers les œuvres d’art, la pièce de Wyse n’est pas accessible dans le sens physique, les visiteurs ne pouvant pas déplacer ou manipuler les objets les objets qui sont à l’intérieur.

Cette forme limitée d’interaction avec l’oeuvre de Wyse évoque alors la forme limitée d’interaction dans le processus politique; bien que le processus dépende du spectateur ou du citoyen, le spectateur n’a aucune influence sur la manière dont ce processus fonctionne, puisque son rôle est réduit à celui d’un observateur. Qu’on le ferme, qu’on le scelle, qu’on l’ouvre, ou qu’on n’en fasse rien, l’engin n’en est pas affecté; ce sont seulement des options dans l’oeuvre de Wyse, et, comme sa suggestion satirique le veut, les choses en vont de même dans la politique canadienne.

additional resources Matière à réflexion
  • Quelle autre lecture pourrait-on donner du Marteleur de bureau parlementaire? L’oeuvre porte-t-elle, en dernier lieu, sur la politique, ou sur quelque chose d’autre?
  • Sculptez, dessinez ou peignez une réponse à Marteleur de bureau parlementaire qui concernerait la politique de l’endroit où vous vous trouvez : politique nationale canadienne, mais plus vraisemblablement locale, provinciale, ou régionale. Considérez le fonctionnement du système politique de votre région, et la voix que vous y avez—ou n’y avez pas.
Références

(anglais) Farr, Dorothy. A Certain Amount of Joy: Recent Work by Alex Wyse. Catalogue d’exposition. Agnes Etherington Art Centre, Kingston, Ontario, 1986.

Mainprize, Garry. Snakes in the Garden: An Exhibition of Works by / une exposition des travaux de: Alex Wyse [and others]. Catalogue d’exposition. Festival des Arts, Ottawa, Ontario, 1988.

(anglais) Youngs, Christopher. Alex Wyse: Presence from the Past. Catalogue d’exposition. Mendel Art Gallery, Saskatoon, Saskatchewan, 1985.

Canadian Heritage University of Regina Mackenzie Art Gallery Mendel Art Gallery Sask Learning