Le Pop art

Some of the features on this page require that JavaScript be enabled.
Regarder l’oeuvre précédente Regarder la prochaine oeuvre
Sans titre
description

Untitled (Sans titre), de Grant Kernan, est une image composée entièrement de texte. L’artiste a utilisé le texte comme une forme de similigravure. Les largeurs de traits et les police de différentes tailles ainsi que l’interversion des aires sombres et claires produisent les textures et les luminosités de l’œuvre.

Le texte est écrit dans un mélange d’anglais et de latin, le premier étant la langue universelle actuelle et le second l’ancienne langue universelle. La substitution de l’image pour le texte, ce qu’on on pourrait aussi appeler ‘texte arrangé en image’, suggère un croisement entre la littératie visuelle et la littératie tout court. Comme Théophile Gautier le disait en 1858, « Notre âge occupé n’a pas toujours le temps de lire, mais il a toujours le temps de regarder », remarque qui n’a rien perdu de son actualité.

Le jeu entre texte et image n’est pas récent, comme le suggère l’usage que fait Kernan des langues ancienne (le latin) et moderne (l’anglais). Et même si, en reculant un peu de votre écran ou en plissant les yeux, vous pouvez probablement discerner l’image dans le texte, cette image est abstraite par le texte, ce qui la rend, ironiquement, illisible.

L’utilisation du texte comme une forme de similigravure suggère que l’image, qui représente toutes les images, est dépendante de son environnement sémantique. Autrement dit, on ne peut comprendre une image sans faire usage de langages et de codes visuels. Pour pouvoir utiliser ces codes visuels, il nous faut y accéder par la culture et l’éducation, un phénomène qui met au jour la subjectivité impliquée dans l’interprétation visuelle. Parce que les codes requis sont culturels, c’est-à-dire partagés par un groupe d’individus, ils représentent un éventail de lectures possibles. Sans ces codes, la lecture serait culturellement peu vraisemblable.

additional resources Matière à réflexion
  • Comment le latin a-t-il contribué au développement du français? Il se peut que vous ayez à faire des recherches sur le latin pour répondre à cette question. Retrouvez les mots français qui ont les racines latines suivantes :
    • mater
    • mare
    • valida
    • sub
  • La gravure de Kernan est un monochrome en bleu et blanc, plutôt qu’en noir et blanc. Pourquoi Kernan a-t-il utilisé le bleu au lieu du noir? Cette combinaison de bleu et de blanc vous rappelle-t-elle quelque chose?
Références
Canadian Heritage University of Regina Mackenzie Art Gallery Mendel Art Gallery Sask Learning