Le lieu

Some of the features on this page require that JavaScript be enabled.
Regarder l’oeuvre précédente Regarder la prochaine oeuvre
La demeure du faucon
description

Lorne Beug a commencé sa carrière en travaillant surtout la sculpture en argile. Au fil des années, il s’est graduellement éloigné de l’argile et présentement, il intègre plus de techniques mixtes dans ses œuvres. Il a expérimenté avec divers matériaux et méthodes et aujourd’hui, il développe ses idées surtout à travers la photographie, la technologie, les techniques mixtes et le collage. On peut voir un exemple de ses collages dans la section Future Perfect (Futur parfait) du site d’ArtSask. Ses premières influences lui sont venues d’artistes qui enseignaient à l’Université de Regina quand il était étudiant, entre autres Joe Fafard, Vic Cicansky, Marilyn Levine et David Gilhooly. On peut voir son intérêt pour l’architecture, la psychologie, l’archéologie et la géologie dans plusieurs de ses œuvres. Il intègre souvent des concepts reliés au temps dans ses œuvres en faisant référence au passé, au présent et au futur.

Il a terminé ses études en 1969 à l’Université de Regina où il a obtenu un baccalauréat ès arts en anthropologie et en psychologie avec grande distinction. Au cours de sa carrière, il a étudié et enseigné dans plusieurs endroits.

additional resources Description de Hawk’s House
Duration: 1:22 min
Size: 6343kb
Guide pour une ville fantôme
Duration: 1:44 min
Size: 7397kb
Interview with Timothy Long - L’art Funk et le mouvement Regina Clay
Duration: 3:35 min
Size: 15193kb
Pourquoi la forme de table?
Duration: 1:55 min
Size: 8882kb
Pourquoi le titre Hawk’s House?
Duration: 0:55 min
Size: 4231kb
Ses débuts en tant qu’artiste
Duration: 1:47 min
Size: 8589kb
Matière à réflexion
  • Cette œuvre, Hawk’s House (La demeure du faucon), nous donne une vue à vol d’oiseau du terrain. Elle adopte le point de vue d’une photo aérienne ou d’une image satellite. Allez à Google Earth et trouvez votre endroit dans une image satellite. En quoi votre endroit est-il différent du sien? En quoi est-il semblable?
  • Beug se sert de formes faites de carreaux sur la surface de la « table » pour nous faire voir la beauté des paysages des Prairies et la relation entre les formes organiques du modelé des terres et les formes géométriques des routes et des frontières. Faites une recherche sur les tracés des frontières de la Saskatchewan et décidez si elles sont basées sur des formations naturelles. Qu’est-ce qu’une ligne de rectification et pourquoi cette ligne est-elle nécessaire en cartographie? Comment les frontières canadiennes ont-elles été établies?
  • Les pieds de la « table » ressemblent à des carottes de sondage. Les géologues retournent souvent au Provincial Core Lab pour y voir des carottes. Qu’est-ce qu’ils pourraient chercher? Pourquoi un géologue apporterait-il un flacon vaporisateur contenant de l’eau distillée au laboratoire? Pourquoi y a-t-il plusieurs couleurs et motifs dans les pieds ou carottes? Selon vous, combien d’années nous suggèrent ces motifs? Que s’est-il passé au cours des milliers d’années depuis la formation de la Terre? Pouvez-vous établir des liens entre ce qui se trouve sous la terre et le cerveau humain?
  • Une « maison de verre » est très fragile. Quel message Beug nous transmet-il lorsqu’il recouvre la Terre d’une structure de verre? La forme de la structure est fondée à la fois sur l’architecture et sur un triangle ou une forme pyramidale. Qu’est-ce que cela pourrait vouloir dire? Faites une recherche sur la construction d’un biodôme et sa fonction. Comment un biodôme peut-il être important pour les voyages dans l’espace? Discutez des concepts de réutilisation et de recyclage en fonction de la société actuelle.
  • Pourquoi Beug emploie-t-il une table comme format sculptural pour cette œuvre? La table devient-elle un objet d’art? Qu’est-ce qu’une plinthe et pourquoi Beug n’en a-t-il pas une dans son œuvre?
  • Si vous divisez la table en trois parties, c'est-à-dire les pieds, l’entablement et le dôme de verre, qu’est-ce que le résultat suggère?
Références

(anglais) Ball, Denise. ‘Lorne Beug’s work is down-to-earth.’ The Leader Post, 1er novembre 1980.

(anglais) Beug, Lorne. Beugography. Document non publié, 2002.

(anglais) Beug, Lorne. ‘Artist Statement.’ dans Lorne Beug: Artists with Their Work. Catalogue d’exposition. MacKenzie Art Gallery, Regina, Saskatchewan, 1985.

(anglais) Hryniuk, Margaret. ‘A different look at the vast Regina plains.’ Regina Sun, 3 avril 1988.

(anglais) Manning, Leslie. ‘New Directions in Clay.’ Vanguard, Vol.13 #1, Fév. 1984.

(anglais) Moppett, George. Interview with Lorne Beug about his exhibit, Glass Architecture/Cultured Stones. Mendel Art Gallery, Saskatoon, Saskatchewan, 1987.

(anglais) Rosenberg, Ann. ‘Vancouver: Lorne Beug.’ Art Magazine, Vol. 9 No. 38/39, 1978.

(anglais) Suche, Anne. ‘Lorne Beug.’ Western Living. Août 1987.

(anglais) Whyte, Jon. ‘Ceramic Sculpture: Another Dimension.’ Arts West. Vol. 5 #4, Juillet/août 1980.

(anglais) Whyte, Jon. ‘Illusion and Simile in Western Sculpture.’ Art Magazine, Juin 1979.

(anglais) Ylitalo, Katherine. New directions in Clay. Catalogue d’exposition. Peter Whyte Gallery, Banff, Alberta, 1983.

(anglais) Zepp, Norm. Lorne Beug: Artists with Their Work. Catalogue d’exposition. MacKenzie Art Gallery, Regina, Saskatchewan, 1985.

Canadian Heritage University of Regina Mackenzie Art Gallery Mendel Art Gallery Sask Learning