Le lieu

Some of the features on this page require that JavaScript be enabled.
Regarder l’oeuvre précédente Regarder la prochaine oeuvre
La Tour du babillage
painting, architecture, constructing, building, surreal, tension, change,response, structure, surrealism, tension, , painting, building
description

Tower of Babbling (La Tour du babillage) de Harold Town a été le premier achat offert à MacKenzie Art Gallery par la MacKenzie Art Gallery Society. Au sujet de cette œuvre, Town a écrit que Tower of Babbling (La Tour du babillage)

« représente ma re-création de ma réaction la construction d’une station de télévision de Radio-Canada près de mon atelier. Je pense que l’intérêt premier réside dans le fait que j’ai pris autant de temps pour peindre cette œuvre que l’entrepreneur en a pris pour terminer l’édifice. Ce n’est pas par accident parce que quand j’ai commencé le tableau, j’ai décidé de le peindre en étapes définies par les progrès de la construction. Je travaillais sur cette peinture seulement quand je sentais un réel changement dans la construction. Mise à part l’influence visuelle, j’ai été très impressionné par l’idée que toute cette structure servirait à abriter un monde à deux dimensions fait d’images et de sons et par l’idée de l’influence qu’aurait tout ce qui émanerait de cet édifice. À cause de ces idées, le tableau a revêtu des associations surréalistes pour moi et cela en a changé à nouveau la structure au fur et à mesure que la tension entre la raison d’être de l’édifice et sa structure en pénétrait la structure telle que je la percevais. » (Trad.) Document non publié, MacKenzie Art Gallery.
additional resources Harold Town
Duration: 1:24 min
Size: 6104kb
Matière à réflexion
  • Qu’est-ce que la Tour de Babel et quelle en est sa signification?
  • De quelle façon Harold Town fait-il référence au temps et au processus dans cette œuvre?
  • Définissez peinture abstraite. En quoi l’expressionnisme abstrait en diffère-t-il? Comment Town a-t-il exploré les notions de processus et de technique dans cette œuvre?
  • Cette œuvre d’art est une représentation puissante du trait, de la couleur et de la texture de l’édifice de la Société Radio-Canada à Toronto. La SRC offre souvent des programmes informatifs et d’actualité. La connaissance donne-t-elle un certain pouvoir? Pensez-vous que le titre de cette œuvre pourrait faire référence à cette idée? Écoutez une émission à Radio-Canada. Pourquoi Town a-t-il donné ce titre à ce tableau?
  • Pouvez-vous penser à des personnalités qui disent ce qu’elles pensent ou qui tournent en dérision certains sujets ou certains événements? Voudriez-vous avoir un ami comme cela? Pourquoi ou pourquoi pas? Prenez-vous des risques comme Town ou restez-vous dans votre coin en acceptant le statu quo?
Références

(anglais) Broad, Graham. ‘Abstract art, meet Toronto the Good.’ The Beaver, February-March, 2004.

(anglais) Burnett, David. Harold Town Retrospective at AGO. Catalogue d’exposition. Art Gallery of Ontario, Toronto, Ontario, May 10-18, 1986.

(anglais) Carpenter, Ken. ‘Town, Harold Barling.’ L’encyclopédie canadienne. Capté d’Internet le 7 mai 2008 : http://www.thecanadianencyclopedia.com/index.cfm?PgNm=TCE&Params=F1ARTF0008072

(anglais) Eyland, Cliff. ‘Harold Town.’ in Musecology. Catalogue d’exposition. Gallery One One One, University of Manitoba, Winnipeg, Manitoba, 1997 Tiré de l’Internet le 7 mai 2008 : http://www.umanitoba.ca/schools/art/galleryoneoneone/townc.html

(anglais) Fetherling, Douglas, ed. Documents in Canadian Art. Peterborough, Ontario: broadview press, 1987. (Interview re Autographic Prints, 1956, pp. 169-71)

(anglais) Fulford, Robert. ‘Harold Town: mad for drawing.’ Toronto Globe and Mail, 31 décembre 1990.

(anglais) Fulford, Robert. Magnificent Decade: The Art of Harold Town, 1955-1965. Catalogue d’exposition. The Moore Gallery, Toronto, Ontario, 1997. Tiré de l’Internet le 7 mai 2008 : http://www.robertfulford.com/town.html

(anglais) Fulford, Robert,. ‘The multiplicity of Harold Town.’ Artscanada, April-May, 1971.

(anglais) Mays, John Bentley. ‘Sifting through the remains of a life.’ Toronto Globe and Mail, 15 novembre 1997.

(anglais) Mays, John Bentley. ‘Toronto gallery papered with Town’s bewildering array.’ Toronto Globe and Mail, 19 décembre 1989.

(anglais) Murray, Joan. The Best Contemporary Canadian Art. Edmonton, Alberta: Hurtig Publishers, 1987.

(anglais) Newlands, Anne. Canadian Art from its Beginnings to 2000. Willowdale, Ontario, Firefly Books, 2000.

(anglais) Town, Harold. Silent Stars, Sound Stars, Film Stars. Toronto, Ontario: McClelland and Stewart, 1971.

(anglais) Withrow, William. Contemporary Canadian Painting. Toronto, Ontario: McClelland and Stewart, 1972.

(anglais) Young, Pamela. ‘Gifted and Prolific: Harold Town was at home in many art forms.’ Maclean’s, sans date.

Canadian Heritage University of Regina Mackenzie Art Gallery Mendel Art Gallery Sask Learning