Espaces intérieurs

Some of the features on this page require that JavaScript be enabled.
Regarder l’oeuvre précédente Regarder la prochaine oeuvre
Le nouveau mysticisme
description

McLellan se sert souvent de meubles – en particulier de chaises – pour créer des cadres stéréotypés, domestiques qui lui servent de commentaires satiriques ou politiques sur des questions qui le préoccupent. Les meubles, qui sont des créations de l’homme, deviennent des symboles de notre dépendance de la technologie. Ces préoccupations sont évidentes dans Cover Up, présenté sous le thème Artisanat sur le site Web de ARTSask et sont étudiées sous une perspective différente dans Le nouveau mysticisme qui provient de la MacKenzie Art Gallery.

Avec Le nouveau mysticisme, McLellan poursuit son étude de la déshumanisation et de la perte d’identité dans notre société. Au lieu du salon présenté dans Cover Up, McLellan dépeint un tableau noir dans un cadre de  bois, montrant l’intérieur d’une salle de classe. Au fond, on voit un autre tableau noir portant des symboles mathématiques, des lignes évoquant l’orbite de planètes ou autres corps célestes et un globe montrant les lignes de latitude et longitude.
 
Le devant de la salle est occupé par des carrés, un cube et trois chaises délimités en blanc sur le fond noir. À part les signes au tableau noir, il n’y a aucune indication de vie humaine dans cette salle. Deux chaises vides se font face, prêtes pour une conversation ou un débat, mais il n’y a aucun signe d’activité. Une troisième chaise se trouve seule sur une autre rangée, isolée. Les symboles scientifiques et technologiques sont au tableau mais il n’y a personne pour en profiter. 

McLellan renforce le sentiment d’aliénation que communiqué la scène en plaçant un cadre en bois autour du tableau noir sur lequel il a créé sa salle de classe. McLellan semble dire que Le nouveau mysticisme est un endroit stérile, isolé du monde naturel qui, nous le savons, existe à l’extérieur du cadre en bois.

additional resources Matière à réflexion
  • Dans la salle de classe que dépeint McLellan dans Le nouveau mysticisme, trios chaises sont visibles. Le reste de la pièce est rempli de carrés schématiques. Selon vous, que McLellan veut-il communiquer grâce à cet arrangement de chaises et de carrés?
  • Essayez de visualiser à quoi ressemblerait un monde isolé de la nature. Quelles sont les différences entre le vôtre et celui de McLellan? En quoi se ressemblent-ils?
  • La salle de classe de McLellan semble dépourvue de fenêtres, bien qu’en tant que spectateur, nous la voyons par une fenêtre. Selon votre expérience, pensez-vous qu’il est important qu’une salle de classe ait une fenêtre donnant sur l’extérieur? Justifiez votre réponse. 
  • En général, les artistes laissent à l’acheteur le soin d’encadrer l’oeuvre. À votre avis, pourquoi McLellan a-t-il placé un cadre de bois autour du tableau?
Références

(anglais) Arnold, Grant.  Ron McLellan: Recent Work.  Catalogue d’exposition. Mendel Art Gallery, Saskatoon, Saskatchewan, 1987.

(anglais) Heisler, Franklyn.  Tables Turned: Aspects of Furniture as Visual Art. Catalogue d’exposition. Whyte Museum of the Canadian Rockies, Banff, Alberta, 1987.

(anglais) Heisler, Franklyn.  ‘Liens to Reality.’  Muttart Art Gallery newsletter, Septembre/octobre 1989.

(anglais) Lampard, Eilleen.  Cut It Out. Catalogue d’exposition. Neutral Ground Gallery, Regina, Saskatchewan, 1989.

(anglais) Richmond, Cindy.  Outside Arcady: Four Regina Artists. Catalogue d’exposition.  Swift Current National Exhibition Centre, Swift Current, Saskatchewan, 1989.

(anglais) White, Peter, Helen Marzolf et Suzanne Probe. Case Installation Series.  .  Catalogue d’exposition. Dunlop Art Gallery, Regina, Saskatchewan, 1988.

Canadian Heritage University of Regina Mackenzie Art Gallery Mendel Art Gallery Sask Learning