Some of the features on this page require that JavaScript be enabled.
Regarder l’oeuvre précédente Regarder la prochaine oeuvre
Caïn et Abel
description

It is a fact, then, that in the heart of every man there lies a wild
Beast which only waits for an opportunity to storm and rage, in
its desire to inflict pain on others, or, if they stand in his way, to
kill them. It is this which is the source of all the lust of war and battle.
--Schopenhauer, “On Human Nature” (Chapter 1, Human Nature)


C’est un fait, alors, que dans le coeur de chaque home repose une bête sauvage qui n’attend qu’une occasion pour tempêter et pour rager, dans son désir d’infliger de la peine aux autres, ou, s’ils se mettent en travers de son chemin, de les tuer. Voici ce qui est la source de toute la soif de guerre et de bataille. Trad.libre.

Caïn et Abel a été réalisé en 1947, deux ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale. Cette œuvre marque une transition pour Reinblatt qui venait de quitter le service militaire pour la vie civile. Elle nous révèle que ses pensées sur la guerre ne sont pas disparues mais sont retournées à leur source.

Caïn et Abel dépeint les deux frères du titre. Selon le livre de la Genèse, dans la Bible Caïn et Abel étaient les premiers fils d’Adam et d’Ève. Lorsqu’ils ont été appelés à faire un sacrifice, celui de Caïn fut rejeté par Dieu et celui d’Abel fut accepté. C’est pour cette raison que Caïn tua son frère Abel, devenant ainsi le premier humain dans la doctrine judéo-chrétienne à commettre un meurtre.

La décision que prend Reinblatt de dépeindre Caïn et Abel pour faire face à la réalité de la guerre nous montre qu’il envisageait la nature de la guerre plutôt que ses particularités.  L’histoire de Caïn et Abel est une histoire de fratricide – le meurtre d’un frère ou d’une sœur – et en ce sens, cette histoire est une métaphore puissante pour la guerre au cours des siècles. Un grand nombre de combattants dans les diverses armées au cours de la Seconde Guerre mondiale ont dû penser qu’on leur demandait de tuer leurs propres frères ou sœurs. De même façon, l’art de Reinblatt nous met en face de cette même culpabilité et de cette terreur.

Au-delà de tout, Reinblatt tente de trouver la cause du mal, source de l’égoïsme, de la malice et de la colère. Son attention habituelle aux détails disparaît dans sa représentation du meurtre d’Abel. Si, généralement, il n’oublie pas d’inclure des fragments de l’environnement dans ses représentations des constructeurs militaires, Caïn et Abel ne nous donne que les renseignement dont nous avons besoin pour reconnaître la violence de cette action : un cri, une arme élevée, un corps qui en domine un autre sans défense. Alors que le titre de l’œuvre fait référence à un crime précis tiré d’une mythologie précise, les personnages du drame créé par Reinblatt sont génériques, sans précisions, diffus. En fait, on pourrait leur substituer tout criminel ou toute victime faisant partie de l’histoire humaine.

« Attention» semble nous dire ce tableau, « vous pourriez devenir Caïn aussi facilement que vous pourriez devenir Abel. »

 

additional resources Matière à réflexion
  • Si cette œuvre était sans titre, pensez-vous que vous pourriez déchiffrer ce qui s’y passe? Si oui, est-ce parce vous avez deviné que le tableau illustrait le meurtre décrit dans la Bible ou est-ce que vous avez pensé que c’était probablement la représentation d’un autre genre d’agression?
  • Tout comme le fait le philosophe Schopenhauer (cité dans les notes sur Caïn et Abel), le psychanalyste Sigmund Freud fait l’hypothèse que nous avons tous un Moi intérieur sinistre qui se nourrit de violence et de troubles. Selon Freud, tout art serait le produit de l’esprit troublé de l’artiste, il faudrait être mentalement troublé pour produire de l’art. Êtes-vous d’accord? Justifiez votre position.
  • De quelle façon l’expérience de Reinblatt pendant la guerre pourrait-elle l’avoir aidé dans sa production artistique? Comment cette expérience peut-elle avoir rendu le processus de production artistique plus douloureux et plus difficile?
  • Nous savons que Reinblatt se servait de couleurs pendant la guerre, mais cette œuvre est en noir et blanc. Selon vous, pourquoi l’artiste a-t-il choisi le noir et blanc pour cette œuvre?
Références

Auteur inconnu. La filière québécoise.  Musée canadien des civilisations.  http://www.civilization.ca/cwm/canvas/activit/cw_que_f.pdf

Reinblatt, Moe.  Démontage d’hélices tordues. 1945. Capté sur Internet le 14 février 2008 à http://www.civilization.ca/cwm/canvas/2/cwe148f.html

Reinblatt, Moe.  Lestage de la queue, Nouveau-Brunswick.  1945. Capté sur Internet le 14 février 2008 à :  http://www.civilization.ca/cwm/artwar/artworks/19710261-4982_weighing-down-the-tail_e.html. Cliquez sur Français

Canadian Heritage University of Regina Mackenzie Art Gallery Mendel Art Gallery Sask Learning