Some of the features on this page require that JavaScript be enabled.
Regarder l’oeuvre précédente Regarder la prochaine oeuvre
Série des Défilés (Char allégorique II)
description

Norlen est reconnue pour ses dessins complexes où elle démontre un souci minutieux du détail. Ses dessins révèlent un monde d’excès, de fantaisie, de peur et d’éléments déroutants.  Nous ne pouvons nous empêcher de penser qu’ils sont toutefois des rappels familiers de nos propres tendances sociales, humaines et imparfaites. 

Les titres que choisit Norlen pour ses œuvres, comme la Série des Défilés (Char II) montrée ici nous fournissent des pistes. Elle pourrait nous indiquer la sorte de chaos créé par les humains qu’elle veut nous montrer – celui de la fête, du carnaval, du défilé ou du festival. On peut voir cela dans ce dessin puisque l’avion, normalement fait pour voler, est tiré sur des traverses, des échelles et des poutres de soutien.  Éventré, l’avion ne peut voler et est donc poussé et tiré au milieu d’un paysage de chantier de construction.

Le titre de l’œuvre nous pousse en effet vers cette lecture du dessin. Mais si nous regardons la date de production de l’œuvre, 2002, nous nous rendons compte qu’elle a été créée peu après l’attaque du 11 septembre 2001 aux États-Unis. Un avion détruit, brisé en morceaux et accroché à la structure d’un édifice présente des connotations très différentes selon qu’on le représente après le 11 septembre ou avant.  Le dessin peut alors évoquer l’instabilité politique, une perte de vies catastrophique ou le terrorisme.

D’une façon ou d’une autre, le dessin de Norlen nous fait voir de quelle façon le conflit peut transformer une atmosphère de fête en une vision grotesque, chaotique et troublante.

additional resources Matière à réflexion
  • Pensez-vous que Norlen fait allusion intentionnellement au 11 septembre dans cette œuvre?  Pourquoi ou pourquoi pas?
  • Si on vous permettait d’ajouter de la couleur à cette image, quelles sortes de couleurs choisiriez-vous? Des couleurs de fête brillantes, des pastels atténués, des gris et des verts foncés et sinistres? Pourquoi choisiriez-vous ces couleurs? D’autre part, pourquoi pensez-vous que Norlen a choisi de ne pas mettre de couleur dans cette œuvre?
  • Pouvez-vous penser à une circonstance où vous avez eu l’impression que tout autour de vous tombait en morceaux? Décrivez cette situation. Est-ce qu’il s’agissait d’une situation sociale comme l’évoque Norlen ou d’une situation plus intime?
Références

Eastern Edge Gallery. Carnevale Sublime. Critique d’exposition, Eastern Edge Gallery, Saint-Jean, Terre-Neuve, 2003. Capté sur Internet le 14 février 2008 à:  http://easternedge.ca/2003-01.php

Fine Arts Network. Annonce d’une allocution par Alison Norlen à la School of Art, Université du Manitoba, Winnipeg, Manitoba, le 20 janvier 2006. Capté sur Internet le 14 février 2008 à :  http://fineartnetwork.proboards61.com/index.cgi?board=visitingartists&action=display&thread=1137769181&page=1

MacKay, Allan.  Shannon Reynolds and Alison Norlenat KW/AG.  Kitchener-Waterloo Art Gallery, Kitchener, Ontario, 14 février 2007. Capté sur Internet le 14 février 2008 à :  http://web.mac.com/cafka1/iWeb/CAFKA.TV/Podcast/CC0C014F-7BD8-4F6C-B2C8-9410AB24D76F.html

Robbins, Rhea Cote.  Intangible Evidence.  Publi-reportage de l’exposition de groupe.  Galerie The Rooms,  Saint-Jean, Terre-Neuve, 2006. Capté sur Internet le 14 février 2008 à :  http://fawtai.blogspot.com/2006/07/intangible-evidence.html

Université de Lethbridge.  Annonce d’une allocution par Alison Norlen, Université de Lethbridge, Lethbridge, Alberta, 29 septembre 2003. Capté sur Internet le 14 février 2008 à :  http://staffweb.uleth.ca/news/display.asp?ID=4615

Canadian Heritage University of Regina Mackenzie Art Gallery Mendel Art Gallery Sask Learning