Identité

Some of the features on this page require that JavaScript be enabled.
Regarder l’oeuvre précédente Regarder la prochaine oeuvre
Sans titre (Encan Gordon)
description

Une vente aux enchères peut être une merveilleuse occasion de revoir des amis et de rencontrer ses voisins. Cela peut être aussi un moment empreint de mélancolie qui marque la fin d’une époque, d’un rêve ou d’une vie. Sur cette photo, les fermiers, dont on ne voit que le dos, illustrent visuellement cette dichotomie par la façon dont ils sont regroupés, la position de leur corps et leur langage corporel. Leurs vêtements suggèrent que l’action se passe un jour de printemps ou d’automne, dans les Prairies. Ces mêmes vêtements suggèrent aussi que leur mode de vie est rude et peu lucratif.

Les vêtements et le langage corporel du commissaire-priseur présentent un contraste frappant avec ceux des fermiers. De plus, on voit son visage avec ses lunettes de soleil sous son chapeau élégant. L’homme semble s’évertuer à attirer l’attention d’un groupe assez passif de fermiers. De l’argent change de mains au moment où il encaisse les enchères.

Une vente aux enchères est un événement important dans une communauté. Pourtant on ne voit qu’un seul jeune sur la photo. Serait-ce le signe que la jeune génération déserte la campagne? Par ailleurs, on ne voit pas non plus de femme, ce qui plutôt rare parce que, si une vente aux enchèrs attire généralement bon nombre d’hommes, elle attire aussi beaucoup de femmes qui jouent un rôle important dans la vie rurale.

En tant qu’agriculteur, Hume est bien placé pour voir la détérioration de l’économie des Prairies et le dépeuplement des régions rurales de la Saskatchewan. Ceci s’accélère tellement que bientôt il n’y aura plus beaucoup d’agriculteurs pour cultiver la terre. Il documente donc les gens et l’environnement qui font partie de son milieu afin de préserver quelques images de communautés rurales qui, à une époque de notre histoire, étaient pleines de vitalité.

additional resources Matière à réflexion
  • Hume se sert de ses talents de photographe pour attirer l’attention sur un problème grave. Selon vous, pourquoi les gens quittent-ils la terre? Est-il possible de faire quelque chose pour mettre fin à cette tendance? Que pourrait-on faire pour que l’agriculture soit plus rentable? Effectuez une recherche sur les pratiques agricoles et le prix des céréales au cours des cent dernières années et identifier les tendances. Comment le prix du produit s’est-il maintenu par rapport au coût de production et à l’inflation?
  • Un certain nombre d’agriculteurs tournent le dos au photographe et au spectateur. Qu’est-ce que cela révèle sur eux? Selon vous, s’agit-il d’une scène typique d’une vente aux enchères? En quoi les vêtements et l’attitude du commissaire-priseur diffèrent-ils de ceux des agriculteurs? À votre avis, qu’est-ce qui est vendu aux enchères et combien d’argent est en jeu? Qu’est-ce que l’expression corporelle de l’agriculteur qui se trouve à côté du commissaire-priseur nous indique sur ce qu’il ressent? Qu’est-ce qui peut être stressant pour cet agriculteur et les acheteurs potentiels qui participent à cette vente aux enchères?
  • L’agriculture est un dur labeur mais de nombreux agriculteurs sont attachés à la tradition et à la terre même. Qu’est-ce qui peut encourager quelqu’un à devenir agriculteur? Qu’est-ce qui peut le décourager?
  • Pourquoi Hume s’est-il servi de la photo en noir et blanc au lieu de la photo en couleur? Cette photo documentaire est-elle nostalgique? Selon vous, à quel moment de l’année et à quelle heure a-t-elle été prise ? Comparez cette photo à celle de Frances Robson. En quoi se ressemblent-elles et en quoi sont-elles différentes?
Références

(anglais) Auteur inconnu. ‘Brent Hume.’ Saskatchewan Arts Board, sans date. Capté d’Internet le 18 août 2008: http://www.artsboard.sk.ca/showcase/showcase_v_portraits_14.shtml

Canadian Heritage University of Regina Mackenzie Art Gallery Mendel Art Gallery Sask Learning