Humour

Some of the features on this page require that JavaScript be enabled.
Regarder l’oeuvre précédente Regarder la prochaine oeuvre
À l’avance des banlieues
felt marker, cartoon-like, simplified style, rural, prairie life, social issues , globalization, urbanization, nature and the environment, humour, illusion of texture, abstracted, whimsical, place, landscape, moose,work on paper,point of view, confrontation,absurd, reality, drawing, opposites, contrast, synthesis,line, diagonals, outlining , drawing, pen drawing, narrative, urbanization, elements of art, contemporary life, prairie landscape,
description

Dans ses peintures et ses dessins, Gorenko représente, en général, un paysage des Prairies quasiment vide et y met quelques objets ou symboles quotidiens. Il crée des narrations qui parlent de questions sociales reliées à la vie rurale des Prairies. Il montre comment, en cette période moderne, l’urbanisation et la globalisation s’immiscent rapidement dans tous les aspects de la vie. Il nous rappelle combien nous sommes déconnectés de la nature et de notre environnement. Doté d’un bon sens de l’humour, il se sert souvent de ses travaux pour sensibiliser le spectateur aux réalités quelque peu absurdes et parfois tristes du monde dans lequel nous vivons.

additional resources Matière à réflexion
  • À quoi vous fait penser le titre, In Advance of the Suburbs (À l’avance des banlieues)? Qu’est-ce qui progresse vraiment? Pourquoi cette image est-elle drôle?
  • Les poteaux électriques et l’orignal sont des images clairement opposées (technologie/nature) mais elles ont l’air quelque peu similaires au niveau du design. Donne-t-il des qualités humaines au poteau électrique? Que se passera-t-il si l’orignal arrive dans les banlieues? Que se passera-t-il si les banlieues ou les lignes à haute tension avancent vers l’orignal? Qu’arrive-t-il à la terre à l’intérieur et sur le périmètre de la ville?
  • Comment Gorenko a-t-il créé un puissant contraste dans ce dessin? Comment a-t-il organisé sa composition pour créer un sentiment de malaise? Comment a-t-il fait pour séparer le champ et le ciel? Comment utilise-t-il le tracé de contour à son avantage?
  • Pouvez-vous penser à d’autres exemples d’interaction entre les animaux et la technologie dans votre environnement?
Références

Auteur inconnu. La banque des oeuvres d’art visite les Prairies. Communiqués, Conseil des arts du Canada, Septembre 4-28, 2001. Tiré de l’Internet le 28 juillet 2008: http://www.canadacouncil.ca/nouvelles/communiques/2001/qt127240325936875000.htm

Canadian Heritage University of Regina Mackenzie Art Gallery Mendel Art Gallery Sask Learning