Humour

Some of the features on this page require that JavaScript be enabled.
Regarder l’oeuvre précédente Regarder la prochaine oeuvre
150
151
Adaptations
description

Les photographies modifiées ou « adaptations », comme les intitule Streifler, font partie de plus de 500 photographies produites pour l’exposition « Normal ». Ces images photographiques altérées sont curieuses et semblent n’avoir vraiment rien de normal. Dans cette série, Streifler combine photographie, dessin, texte et aussi représentation afin de communiquer des idées sur la façon dont l’apparence peut être liée à l’identité et au sens du soi d’une personne. Elle remet en question les rôles et attentes traditionnels des femmes dans la société, nous ouvre les yeux sur les idées du féminisme et nous rappelle la façon dont les messages des médias et de la culture populaire peuvent influencer notre subconscient et nos actes.

Les travaux ne sont pas des autoportraits mais s’appuient sur des expériences personnelles. Leesa Streifler photographie sa propre silhouette dans un éventail de costumes et ses poses et son langage corporel traduisent souvent la colère ou la provocation. Les photographies qui en résultent ont été altérées et améliorées afin de produire des images souvent comiques qui, en même temps, révèlent des représentations affligées ou agonisantes de femmes. Cette juxtaposition crée des images puissantes et provocatrices qu’on ne peut pas facilement excuser ou dont on ne pas peut faire abstraction. Les images expriment toute une variété de préoccupations sociales et culturelles et elles évoquent aussi de nombreux thèmes ou sujets de discussion pertinents et sérieux de la vie quotidienne des femmes.

additional resources Sur la création de l’oeuvre Normal
Duration: 1:22 min
Size: 2376kb
Sur l’humour dans l’art
Duration: 2:25 min
Size: 4097kb
Sur ses dessins d’enfant et son identité
Duration: 1:58 min
Size: 3572kb
Matière à réflexion
  • Lorsqu’il s’agit de dépeindre le corps et la vie des femmes, qu’est-ce qui est normal? Est-ce que ces œuvres présentent une image conventionnelle de la femme type ou des idées courantes sur les femmes normales, ordinaires? Est-il normal que le corps change peu à peu de taille ou de forme? Qu’est-ce qui cause ces changements? Où puisons-nous les idées de ce qui est acceptable dans la société contemporaine? Dans les œuvres d’art de Leesa Streifler, le désir de contrôle est-il un facteur important?
  • À votre avis, pourquoi Streifler s’est-elle fait photographier au lieu de photographier une autre personne? Pourquoi porte-t-elle ces vêtements? Que suggèrent les vêtements qu’elle a choisi de porter? Que suggère son langage corporel?
  • Comment le rôle des sexes et son propre sens du soi sont-ils établis au cours de l’enfance? Discutez-en. À votre avis, l’artiste a-t-elle dû faire face à la marginalisation dans son vécu?
  • Streifler joue-t-elle avec les idées de la beauté féminine que circulent les médias? Quel est l’idéal de beauté dans notre culture?
  • Que dit-elle au sujet de la sexualité et des clichés ou idées galvaudées qui s’y rapportent? Comment Streifler amène-t-elle l’idée de la femme objet plutôt que de la femme en tant que personne pensante et productive? Vivons-nous dans une culture dominée par l’homme?
  • Dans Adaptations # 60, l’artiste incorpore un texte qui déclare : « Si j’en avais la force, j’essaierai de te séduire.» Séduire signifie persuader en trompant. Streifler déclare qu’elle n’en a pas la force. Selon vous, pourquoi? Est-elle belle maintenant? Parfois, l’humour se traduit par l’ironie, le sarcasme, la moquerie ou l’esprit mordant. L’ironie est l’absurde ou le risible qui se produit lorsqu’il y a disproportion entre ce qui arrive et ce à quoi on pourrait s’attendre. Y a-t-il de l’ironie dans cette image? Que portait Streifler lorsque sa photo a été prise? Pourquoi a-t-elle créé la nouvelle image par-dessus l’image existante? Que suggère Streifler au sujet de la documentation en plaçant une image inventée par dessus sa photo?
  • À quoi le fond, une série de chiffres dans Adaptations #58, fait-il référence dans la vie de nombreuses femmes? Pourquoi Streifler inclut-elle les mots « Peur, rage, colère et dépression »? Est-ce là une pose conflictuelle? Si oui, qu’est-ce qui la rend conflictuelle? Cette œuvre traite-t-elle de la perte?
Références

(anglais) Beatty, Greg. ‘Leesa Streifler: Normal.’ Artichoke, Vol. 10 No. 2, 1998. Capté d’Internet le 12 août 2008: http://www.artichoke.ca/titleDetail.php?title=392.

(anglais) Bouchard, Gilbert A. ‘Normal: Exploring the Body Real.’ Latitude 53, Society of Artists Newsletter, August 9, 1999.

(anglais) Karlinsky, Amy. Contained. Catalogue d’exposition. Neutral Ground, Regina, Saskatchewan, 2003.

Canadian Heritage University of Regina Mackenzie Art Gallery Mendel Art Gallery Sask Learning