Futureperfect

Some of the features on this page require that JavaScript be enabled.
Regarder l’oeuvre précédente Regarder la prochaine oeuvre
Rue
description

Street (Rue), de Richard Gorenko, est une simple image qui ne présente que des lignes droites et des nuances de blanc et de noir. Cette simplicité transforme l'image en une sorte de symbole parce que les détails de cette rue particulière sont perdus, et que cette rue représente alors toutes les rues urbaines.

Le tableau offre une perspective centrale, qui veut que les lignes se rejoignent en un seul point à l'horizon. Gorenko utilise un point de fuite qui est hors du plan de l'image; autrement dit, la rue disparaît dans le lointain et pourrait être infiniment longue.

La rue de Gorenko est noire; il a utilisé l'épais noir de son matériau pour imiter l'épais noir de l'asphalte. Ses édifices sont gris-blanc et sont un peu plus clairs que la rue tout en étant ternes. Étrangement, la rue de Gorenko est également dépourvue d'activité; il n'y a ni personnes, ni animaux, ni autos. Il n'y a, en fait, même pas de place pour les piétons, car la rue n'a pas de trottoirs.

Peut-être est-ce l'idée que Gorenko se fait de la ville moderne ou de la ville de l'avenir : des rues vides, aveugles, d'un noir qui s'étend à l'infini.

additional resources Matière à réflexion
  • Gorenko ne dépeint rien des édifices sinon leurs fenêtres: ils n'ont pas de portes, d'auvents ou d'enseignes. Pour quelles raisons, à votre avis? Est-ce que c'est en accord avec le reste du tableau?
  • Pourquoi n'aperçoit-on pas les toits des édifices dans la représentation de Gorenko? Qu'est-ce que cela nous apprend sur l'idée que Gorenko se fait de la ville ?
  • A votre avis, le tableau représente-t-il une ville que vous connaissez pour l'avoir vue ou en avoir entendu parler ou une ville fictive?
Références

Auteur inconnu. La banque des oeuvres d’art visite les Prairies. Communiqués, Conseil des arts du Canada, Septembre 4-28, 2001. Tiré de l’Internet le 28 juillet 2008: http://www.canadacouncil.ca/nouvelles/communiques/2001/qt127240325936875000.htm