L'artisanat: une nouvelle définition

Some of the features on this page require that JavaScript be enabled.
Regarder l’oeuvre précédente Regarder la prochaine oeuvre
Perca # 6 (Série de fossiles)
description

Bien que Stepan réside aujourd’hui à Regina, elle puise son inspiration visuelle et conceptuelle à deux endroits proches de New Glasgow, sa ville natale en Nouvelle-Écosse. Lorsqu’elle y retourne, elle s’arrête d’abord au cimetière où reposent bien des membres de sa famille. Puis elle se rend dans un parc provincial (Arisaig Provincial Park) situé sur le détroit de Northumberland. Il s’agit d’un endroit d’une grande richesse géologique où l’on peut voir des coulées de lave et des dépôts de fossiles. Sur les falaises et les éperons rocheux du parc, il y a des fossiles de nautiles, escargots, trilobites, brachiopodes et de bien d’autres animaux. Le cimetière, lui, parle de l’histoire de sa famille tandis qu’Arisaig témoigne de l’histoire géologique remontant à plus de 400 millions d’années.

Nautiloid
Nautiloid
Trilobite
Trilobite
Brachiopod
Brachiopod

L’histoire, le passage du temps, la transformation et la relation entre les humains et le monde physique sont au premier rang de l’art de Stepan. Au cours de sa carrière, on remarque une évolution. Elle se sert du papier qu’elle fabrique pour construire des installations avec des tunnels et des grottes dans lesquels on peut se promener et observer les fossiles imprimés sur le papier. Dans ses notes pour l’exposition Papermakings: From the Earth, Eileen Lampard écrit: « Les images de fossiles imprimées sur ce papier translucide nous indiquent qu’il s’agit d’une métaphore du passé et du présent.»

Lampard poursuit en soulignant le contraste entre la fragilité et la qualité bidimensionnelle des processus de fabrication du papier et de la gravure, et les qualités solides de la roche dans l’oeuvre d’Ursulina Stepan. Dans ses tunnels et ses grottes, Stepan donne aux spectateurs une vue souterraine de la préhistoire géologique et leur rappelle que même les choses qui semblent permanentes vont éventuellement se transformer au fil du temps. « Les fossiles que nous trouvons ne sont plus des os ou des coquilles car le temps a changé leur substance. Ce sont des reproductions d’eux-mêmes,» Stepan écrit-elle. (Birstins, 1991, citant une lettre de l’artiste)

Yellow perchDans Perca # 6, pièce tirée de la collection de la Mackenzie Art Gallery, Stepan présente des eaux-fortes sur du papier fait main, rehaussées en certains endroits par des émulsions acryliques. Le terme «Perca» fait référence au groupe de poissons dont le plus commun est la perche. Sur les trois panneaux qui constituent cette oeuvre, Stepan nous présente des images fossiles de poissons figés dans l’instant pour l’éternité. Certaines des formes fossiles semblent nager tandis que d’autres semblent flotter sur place comme le font les poissons sous l’eau. Le corps de certains poissons chevauche deux panneaux renforçant ainsi l’idée que la matière se transforme avec le temps.

Les formes fossiles elles-mêmes nous parlent de transformation. En se servant de ses talents en fabrication de papier et en gravure ainsi que de ses connaissances scientifiques de l’anatomie des poissons, Stepan nous fait pénétrer sous la peau du poisson jusqu’au squelette qui leur donne leur forme. Nous voyons donc en même temps l’extérieur et l’intérieur du corps. Dans Perca # 6 Stepan continue à étudier la façon dont nous fabriquons une empreinte et comment nous laissons notre trace. Cette œuvre traite à la fois de la vie et de la mort.

« Elvis n’est pas mort. Seul son corps est parti.» – Colonel Tom Parker, impresario d’Elvis Presley

additional resources Création d’images
Duration: 1:59 min
Size: 8815kb
Création de fossiles
Duration: 2:10 min
Size: 9472kb
Foyer et enfance
Duration: 2:15 min
Size: 10019kb
Influences actuelles
Duration: 2:20 min
Size: 10474kb
Usage de papier
Duration: 2:30 min
Size: 11306kb
Matière à réflexion
  • Avez-vous un endroit préféré à tous les autres où vous aimez retourner? Pouvez-vous décrire plusieurs endroits dans le monde pour lesquels vous éprouvez un sentiment particulier? Sont-ils proches ou éloignés? Se trouvent-ils dans un cadre public ou plus intime? Pourquoi ces endroits vous sont-ils importants?
  • Avez-vous jamais marché ou rampé dans un tunnel ou dans une grotte? Que cherchiez-vous? Dans «l’intérieur» des choses, qu’est-ce qui attise notre curiosité? Pourquoi voulons-nous en savoir plus que ce que nous voyons?
  • Avez-vous jamais vu un fossile? À quoi ressemblait-il et vous rappelait-il quelque chose? Lorsque vous l’avez étudié ou touché, à quoi pensiez-vous?
  • Les œuvres de Stepan abordent des thèmes et sujets très vastes tels la vie, la mort et la transformation des choses au fil du temps. Trouvez-vous ces sujets pénibles? Pensez-vous que ces sujets sont appropriés pour l’art et les artistes?
Références

(anglais) Anderson, Jack. ‘Artist goes under the surface.’ Regina Leader Post, 23 janvier 2002.

(anglais) Auteur inconnu. Fossil images. Catalogue d’exposition. Tyrell Museum of Paleontology, Drumheller, sans date.

(anglais) Auteur inconnu. Papermakings: From the Earth. Catalogue d’exposition. Rosemont Art Gallery, Regina, Saskatchewan, 1992.

(anglais) Beatty, Greg. ‘Handmade paper IS the image for artist.’ Regina Leader Post, 6 décembre 1984.

---. ‘Down-to-earth paper.’ Regina Leader Post, 11 décembre1992.

(anglais) Birstins, Inese. Papermakings: Ursulina McPhee Stepan. Catalogue d’exposition. Art Gallery of Nova Scotia, Halifax, 1991.

(anglais) Lampard, Eileen Egerton. Papermakings: Ursulina McPhee Stepan. Catalogue d’exposition. Art Gallery of Nova Scotia, Halifax, Nova Scotia, 1991.

(anglais) Long, Timothy. Groundcover. Catalogue d’exposition. MacKenzie Art Gallery, Regina, Saskatchewan, 2002.

(anglais) Perry, Meta. ‘Ursulina Stepan – Paper Works.’ Craft Factor, Printemps 1986, p. 14.

(anglais) Robertson, Sheila. ‘Exhibition evidence of paper’s potential.’ Saskatoon Star Phoenix, 7 décembre 1985.

Canadian Heritage University of Regina Mackenzie Art Gallery Mendel Art Gallery Sask Learning