L'artisanat: une nouvelle définition

Some of the features on this page require that JavaScript be enabled.
Regarder l’oeuvre précédente Regarder la prochaine oeuvre
202
203
204
205
206
207
Dissimulation
description

«Dissimulation est un commentaire social cinglant, selon moi.» – Ron McLellan, 28 janvier 2008.

En dehors du commentaire social, l’oeuvre est aussi une construction intéressante. McLellan se sert souvent de feuilles d’aluminium, de plaques de contreplaqué ou de bois de construction pour créer des morceaux de ‘casse-tête’ où les formes sont découpées et soit dépliées ou réarrangées pour créer la nouvelle pièce. Il fait particulièrement attention à ne rien gaspiller. En théorie, les oeuvres de McLellan comme celle-ci pourraient être réarrangées pour en revenir à la feuille ou à la plaque avec laquelle il a commencé le projet. Il met particulièrement l’accent sur ce point dans une œuvre qu’il nomme rit (prononcé comme ‘right’ ou ‘write’ en anglais) dans laquelle il a gravé sur un morceau de bois. Même la sciure produite par la gravure fait partie de la pièce.

Comme on peut s’y attendre de la part d’une personne qui adopte la philosophie «Qui ne gaspille pas prospère! », McLellan remet en question le postulat populaire que le développement technologique est toujours bon. Il se préoccupe aussi des répercussions de la science et de la technologie sur le monde naturel et sur les relations interpersonnelles.

Dans Dissimulation, McLellan étudie les relations entre l’homme et la femme dans notre monde technologique contemporain. Il nous présente une scène domestique, dans un salon qui comprend des objets et des symboles fabriqués avec de l’aluminium mince découpé et plié. Les figures masculine et féminine sont dépeintes assises chacune dans un fauteuil entouré de symboles qui exprime ce que McLellan veut dire.

Christian fishLe symbole dominant peut être interprété soit comme un signe de paix ou comme un symbole de guerre. S’agit-il d’un poisson – un symbole chrétien courant – ou bien d’un missile? Le symbole poisson/missile est gravé dans le fauteuil de l’homme et est repris dans l’ombre, derrière le fauteuil. La figure masculine porte une cravate en forme de poisson/missile. On la retrouve encore dans le vase posé sur la table et dans la forme du trou découpé dans le dessus de la table.

En contraste, McLellan a peint des pétales de fleurs sur le fauteuil de la femme. Les fleurs qui se trouvent dans le vase confèrent aussi une atmosphère plus paisible, plus domestique et plus cultivée. La disposition de ces symboles contrastés peut être interprétée comme un simple portrait stéréotypé des hommes et des femmes du genre « les hommes viennent de Mars, les femmes viennent de Vénus». Dans cette interprétation simpliste, l’homme est associé au système qui prend part à la guerre et en tire profit tandis que la femme est représentée comme présence aimante et pacifiste. McLellan sape peut-être le stéréotype car on note que la femme fait un clin d’oeil.

Au-dessus du couple, un poisson/missile semble s”élancer dans le ciel vers une cible invisible. Est-ce là un signe qu’une autre guerre est prête à éclater ou bien au contraire de l’avènement d’une ère de paix basée sur des valeurs chrétiennes? S’agit-il d’un missile balistique intercontinental se dirigeant vers les cieux ou bien est-ce un symbole de la montée des idéaux chrétiens? Ou bien peut-être, McLellan veut nous dire que la chrétienté n’a aucune place dans une société qui vénère la science et les produits qu’elle engendre.

En nous laissant avec plus de questions que de réponses, McLellan invite le spectateur dans son monde et nous demande de partager son ambivalence envers ce qu’on dénomme communément le «progrès ».

additional resources Matière à réflexion
  • Selon vous, que suggère McLellan par le clin d’œil de la femme ? Suggère-t-il qu’elle est une partenaire silencieuse mais consentante dans un système qui tolère ou encourage la guerre?
  • La forme poisson/missile de la cravate de l’homme suggère-t-elle des liens au monde des affaires?
  • Avez-vous une autre interprétation du symbole poisson/missile et de ce qu’il signifie par rapport au message global contenu dans Dissimulation?
  • Pensez à des matériaux dont vous pourriez vous servir pour créer quelque chose qui vous est propre et qui constituerait un commentaire social? De quelle façon le concevriez-vous pour qu’on puisse facilement le faire revenir à son état original?
  • Que pensez-vous de l’idée de produire de l’art à partir de matériaux recyclés ou recyclables? Est-ce une bonne chose ou bien cela comporte- t-il des défis cachés?
Références

(anglais) Arnold, Grant.  Ron McLellan: Recent Work.  Catalogue d’exposition.  Mendel Art Gallery, Saskatoon, Saskatchewan, 1987.

(anglais) Heisler, Franklyn.  Tables Turned: Aspects of Furniture as Visual Art.  Catalogue d’exposition.  Whyte Museum of the Canadian Rockies, Banff, Alberta, 1987.

(anglais) Heisler, Franklyn. ‘Links to Reality.’  Bulletin de la Muttart Art Gallery, Septembre/octobre 1989.

(anglais) Lampard, Eilleen.  Cut It Out.  Catalogue d’exposition.  Neutral Ground Gallery, Regina, Saskatchewan, 1989.

(anglais) Richmond, Cindy.  Outside Arcady: Four Regina Artists.  Catalogue d’exposition. Swift Current National Exhibition Centre, Swift Current, Saskatchewan, 1989.

(anglais) White, Peter, Helen Marzolf and Suzanne Probe.  Case Installation Series.  Catalogue d’exposition.  Dunlop Art Gallery, Regina, Saskatchewan, 1988.

Canadian Heritage University of Regina Mackenzie Art Gallery Mendel Art Gallery Sask Learning