L’ordinaire

Some of the features on this page require that JavaScript be enabled.
Regarder l’oeuvre précédente Regarder la prochaine oeuvre
Une couverture pour mon père
description

Pour faire cette courtepointe, Sherry Farrell Racette a employé un art traditionnellement féminin, celui du matelassage et s’est servi d’un motif traditionnel, qu’on appelle log cabin. Au cours des siècles dernier, en Saskatchewan, le matelassage était une tâche accomplie avec amour par des femmes qui cousaient des couvertures chaudes pour leur famille tout en créant de beaux motifs colorés pour égayer leur foyer.

C’est aussi le cas pour Farrell. Elle veut commémorer avec cette courtepointe l’homme qu’était son père. Dans les photos et le texte, le spectateur découvre un homme plus vrai que nature qui avait une attitude positive et aimait la vie. Il affrontait l’adversité en riant, comme si chaque jour était Noël. Selon Racette, c’était un créateur qui réussissait dans tout ce qu’il entreprenait.

Racette a choisi sept photos en noir et blanc et deux photos couleur pour dépeindre les nombreuses facettes de son père. Elle a aussi inclus un texte manuscrit pour donner une meilleure idée de son caractère. Elle a placé les photos sur une courtepointe matelassée où dominent le rouge, le noir et le marron. Elle a cousu deux bandes de tissu rouge pour délimiter verticalement les photos et le matelassage au motif log cabin forme la partie supérieure et inférieure de la couverture. Farrell Racette rend un hommage personnel à son père qui, comme de nombreux pères, était un homme remarquable.

additional resources Matière à réflexion
  • La cabane en rondins vous rappelle-t-elle d’autres images autochtones? Pensez, par exemple, à celle qu’on trouve dans Scene/Seen at St.Victors de Bob Boyer. Pourquoi Farrell Racette se sert-elle d’une courtepointe pour commémorer son père? Pourquoi une couverture peut-elle servir de symbole de la culture autochtone?
  • Trouvez An Uneasy Sleep de Doris Wall Larson et comparez le motif ‘star blanket’ qu’elle a employé celui de Farrell Racette.
  • Regardez les photod et identifiez certaines des activités qu’aimait faire le père de Farell Racette. Selon vous, était-il à l’aise avec lui-même? Lisez maintenant le texte. Vos suppositions étaient-elles correctes? À votre avis, Farell Racette devait-elle inclure le texte? Pourquoi l’a-t-elle écrit de sa main? Selon vous, pourquoi a-t-elle inclus la petite histoire qui se passe sur le toit?
  • À votre avis, pourquoi les photos ne sont-elles pas aussi colorées que le fond de la