Au-delà du figuratif

Some of the features on this page require that JavaScript be enabled.
Regarder l’oeuvre précédente Regarder la prochaine oeuvre
Sans titre
description

L’oeuvre de Ronald Bloore présentée ici est un bon exemple de ses tableaux classiques blanc sur blanc. Pendant la majeure partie de sa longue carrière, Bloore a étudié l’essence de la couleur blanche. L’idée de faire cette étude lui vient tôt alors qu’il étudie en Égypte et en Grèce et qu’il observe la vive lumière blanche et les formes sculpturales qui se trouvent dans ces pays.

Dans ses tableaux blanc sur blanc, Bloore étudie les nuances subtiles qu’on peut obtenir en appliquant différents blancs préparés à un support de peinture. Il crée aussi des motifs, textures et ombres en gaufrant ou surélevant la surface du tableau à l’aide de lignes et de formes blanches. Dans certaines de ces œuvres, il étudie l’effet produit lorsqu’on utilise diverses lignes verticales ou horizontales ainsi que la symétrie. Dans d’autres, il évoque des objets tels des soleils, des colonnes, mais ses travaux, la plupart du temps, sont des études formelles de ligne et de motif et de la couleur blanche. En restreignant la palette et la forme à leur plus simple expression, il peut étudier les complexités de la peinture et de l’acte de peindre plutôt que de se préoccuper d’un contenu ou d’une représentation quelconque. Prenez un moment pour effectuer un zoom sur le tableau présenté plus haut afin d’observer les lignes, motifs et textures que Bloore y a créés.

Bloore planifie soigneusement ses oeuvres avant d’appliquer la peinture et dévie rarement de son plan initial. Ses dessins préliminaires lui demandent souvent plus de temps que le tableau lui-même. Chaque oeuvre est une autre étape dans sa quête de la peinture parfaite qui est «…toujours la prochaine.» (Bloore, 2007)

additional resources Artiste ou peintre
Duration: 1:49 min
Size: 7752kb
Comment je suis devenu peintre
Duration: 2:52 min
Size: 12445kb
Interview with Timothy Long - Le Regina Five
Duration: 2:30 min
Size: 16640kb
La naissance du Regina Five
Duration: 3:59 min
Size: 16640kb
Le défi de la couleur
Duration: 1:42 min
Size: 7104kb
Win Hedore
Duration: 2:26 min
Size: 10488kb
Matière à réflexion
  • «Peindre c’est à 90 pour cent ennuyeux, 5 pour cent amusant au début, et ensuite il s’agit simplement d’essayer de finir le travail», déclare Bloore, en 1993, lors d’une entrevue. «Les 5 pour cent qui restent, vous les consacrez à voir jusqu’ à quel point vous pouvez vous approcher de l’idée initiale avant d’envoyer tout promener.»  À votre avis, est-ce une bonne façon de travailler? Décrivez la façon dont vous vous y prenez.
  • Bloore ne lit jamais les critiques de ses oeuvres. Pourquoi, selon vous, n’en tient-il pas compte? Feriez-vous la même chose s’il s’agissait de vos oeuvres?
  • « L’art est une activité sérieuse, pas quelque chose qu’on fait avec désinvolture» Bloore a-t-il un jour déclaré à un journaliste. « L’artiste ne doit pas créer en ne tenant compte que du passé de l’observateur. Toute oeuvre véritablement créative devrait être une révélation pour celui qui l’observe, une prolongation de son vécu, pas une confirmation de ce qu’il sait déjà.»  (Serious Aspects of Art Discussed by a Curator, Regina Leader Post, 11 décembre 1958) Selon vous, que veut dire Bloore? Prenez le temps de réfléchir à la citation de Bloore et discutez-en avec les autres élèves de votre cours d’art, vos amis, vos enseignants, etc.
  • Dans un catalogue de la MacKenzie datant de 1993, on rapporte la citation suivante de Bloore : « Giotto a détruit la peinture car il a peint le ciel bleu et a lancé l’illusionnisme en peinture.»  Faites des recherches sur Giotto et observez certaines de ses pièces (pour trouver sa biographie, allez à la Web Gallery of Art et cliquez sur «Works» pour voir quelques uns de ses tableaux).  Réfléchissez à ce que Bloore dit ici et discutez-en.
  • Selon vous, pourquoi Bloore refuse-t-il de donner un titre à ses œuvres, d’en parler? Pourquoi se limite-t-il uniquement à parler du processus?
  • Dans une entrevue du 20 novembre 1974 pour The Podium,  Bloore déclare «L’art est devenu le glaçage sur le gâteau. Ce n’est plus le gâteau.» À votre avis, que veut-il dire par là?
Références

Bowen, Lisa Balfour.  ‘Major Bloore Retro.’ (Rétrospective importante sur Bloore) Hamilton Spectator, dimanche 26 janvier 1992.

Heath, Terrence.  Ronald Bloore: Not Without Design. (Ronald Bloore : il y a un plan) Catalogue d’exposition. MacKenzie Art Gallery, Regina, Saskatchewan, 1993.

Hume, Christopher.  ‘Art By Numbers. Toronto Star, 26 mai 1996.

Keyowski, Aimee.  The Crown Life Canadian Collection: A Legacy for Regina. (La collection canadienne de Crown Life : un legs pour Regina) Cat. exp. MacKenzie Art Gallery, Regina, Saskatchewan, 2004.

Kiyooka, Roy.  ‘Five Plus One: Conversations with Ronald Bloore and the Regina Five.’ (Cinq plus un : Conversations avec Ronald Bloore et les ‘Regina Five’)  Border Crossing, Vol. 12, No. 1, hiver 1993, pp. 45-47.

Leclerc, Denise.  La crise de l’abstraction au Canada: Les années 1950. Cat. exp. Musée des beaux-arts du Canada, Ottawa, Ontario, 1992.

Long, Tim.  Fragments of Infinity. (Fragments d’infini) Cat. exp. MacKenzie Art Gallery, Regina, Saskatchewan, 2007.

Reynolds, Mark.  ‘The Emma Lake Encounters.’ (Les rencontres d’Emma Lake) The Beaver, décembre 2001- janvier 2002, pp. 8-14.

Simmins, Richard.  Five Painters from Regina.  (Cinq peintres de Regina) 1961.  Cat. exp. Musée des beaux-arts du Canada, Ottawa, Ontario, 1961.

Canadian Heritage University of Regina Mackenzie Art Gallery Mendel Art Gallery Sask Learning