Tout sur Ève

Some of the features on this page require that JavaScript be enabled.
Regarder l’oeuvre précédente Regarder la prochaine oeuvre
Attitudes
description

Sterbak aime l’idée que l’objet d’art serve d’« irritant » et insiste qu’on est libre d’interpréter l’oeuvre comme on l’entend. « Je crois, a-t-elle déclaré, qu’il n’y a pas de place pour le didactique dans l’art. » (Newlands, 294) Sa démarche iconoclaste se remarque dans Attitudes, une installation qu’elle a créée en 1987.

Attitudes, qui fait partie de la collection de la MacKenzie Art Gallery, est une installation d’oreillers brodés sur quatre lits aux draps gris. Sur les oreillers en coton blanc, l’artiste a brodé des mots aux styles de caractères différents et entend bien provoquer la discussion sur les idées que nous nous faisons du pouvoir, de la séduction et de la sexualité. Le texte, des mots comme cupidité, vertu, fantaisies sexuelles, apparence, répudiation, maladie et éthique, fait référence aux sept péchés capitaux.

Son art parle du corps humain mais pas uniquement de ses aspects physiques. Si les oreillers et les lits qu’on voit dans Attitudes semblent, au premier abord, suggérer l’idée d’un corps au repos, la chambre est aussi associée à la sexualité.

Les mots brodés sur les oreillers nous ramènent à des idées et des situations que nous vivons au quotidien ou dont nous entendons parler dans les nouvelles. Sterbak nous invite ainsi à relier ses oreillers aux forces personnelles, sociales et politiques dont nous sommes conscients, et de réfléchir à la façon dont elles compliquent et déforment les relations interpersonnelles.

additional resources Matière à réflexion
  • La Tchécoslovaquie n’a existé que de 1918 to 1992. Une partie de son territoire avait fait partie de l’ex-empire austro-hongrois. En 1993, le pays s’est scindé paisiblement en deux : la République tchèque et la Slovaquie. Qu’est-ce que l’histoire d’un pays comme la Tchécoslovaquie vous dit sut vos idées d’identité nationale et de patriotisme? Pour en savoir plus sur la Tchécoslovaquie, consultez :
  • Trouvez des exemples de produits sur lesquels on peut voir un monogramme. À votre avis, en se servant de styles de caractères différents pour les mots qu’elle a inscrit sur ses oreillers dans Attitudes, Sterbak critique-t-elle notre société de consommation et notre matérialisme?
  • On ne voit personne dans l’installation Attitudes installation. Qu’est-ce que suggère cette absence de personnages féminins ou masculins?
  • Sterbak dit que l’art ne devrait pas être didactique. Pourtant elle inscrit des textes sur les oreillers qu’elle a créés pour nous encourager à réfléchir à certains sujets de son choix. Est-ce didactique ou non?
  • Dans l’esprit Dada, faites des petites étiquettes comme celles qu’on peut voir sur certains fruits au supermarché, par exemple sur les pommes. Collez certaines étiquettes sur les mauvais fruits, l’étiquette banane sur une pomme, etc. Attendez pour voir si la pomme ne va pas avoir une crise d’identité et tomber dans les pommes. Chantez « dada dada dada » pendant que vous faites cet exercice.
Références

(anglais) Bradley, Jessica. On the Surface of the Self. Catalogue d’exposition. MacKenzie Art Gallery, Regina, Saskatchewan, 1989.

(anglais) Matuz, Roger, ed. Contemporary Canadian Artists. Scarborough, Ontario: Gale Canada, 1997.

Nemiroff, Diana. States of Being/Corps à corps Catalogue d’exposition. Musée des beaux-arts du Canada, Ottawa, Ontario, 1991.

(anglais) Newlands, Anne. Canadian Art from its Beginnings to 2000. Willowdale, Ontario: Firefly Books, 2000.

Canadian Heritage University of Regina Mackenzie Art Gallery Mendel Art Gallery Sask Learning