MacKenzie Art Gallery


L’ouverture de la  Norman Mackenzie Art Gallery à Regina en 1953 est considérée comme un jalon important pour la promotion des arts en Saskatchewan. Le musée est le legs de l’éminent avocat réginois Norman Mackenzie, qui rassembla la première collection d’œuvres d’art de conséquence de la province.

Lorsqu’il décède en 1936, Mackenzie lègue sa collection ainsi qu’une dotation à la  University of Saskatchewan, campus de Regina. En juin 1937, le célèbre architecte réginois F. H. Portnall est engagé par l’Université pour bâtir un musée pour le Regina College à Regina (Saskatchewan). Quand il ouvre ses portes, c’est alors le plus grand musée de l’Ouest canadien, à l’exception de la Vancouver Art Gallery.

Douglas Morton, qui sera connu ultérieurement comme membre du groupe The Regina Five, fait alors partie du comité des acquisitions. Il joue un rôle-clé dans l’achat de la première œuvre du nouveau musée en 1957, le Tower of Babbling, d’Harold Town, que l’on peut voir sous le thème Le lieu  dans ARTSask.

En 1990, la MacKenzie Art Gallery, jusqu’à là institution universitaire, devient un musée public. C’est aussi à cette date, qu’elle s’installe dans le bâtiment qu’elle occupe encore à l’heure actuelle, le T.C. Douglas Building, situé près du magnifique parc Wascana.

Personnel du musée

Voir des œuvres d’art de la collection de la MacKenzie Art Gallery
Canadian Heritage University of Regina Mackenzie Art Gallery Mendel Art Gallery Sask Learning