Dans les musées, les spécialistes des communications et de la promotion travaillent avec les autres membres du personnel pour renseigner le public sur les activités du musée et pour attirer les visiteurs. Ils communiquent aussi avec les médias (les journaux, les magazines, les stations de télévision et les postes de radio) pour les informer des expositions, programmes et autres événements offerts par le musée. Cette information paraît souvent sous forme de publicité payée, mais elle paraît aussi dans les annonces communautaires et dans les reportages de portée locale et nationale.

Le personnel des communications et de la promotion préparent des communiqués de presse, organisent des rencontres avec les médias et des événements spéciaux. Ils communiquent aussi avec les journalistes, la communauté, les groupes d’intérêt et les galeries d’art commerciales pour faire connaître ce qui se passe dans le musée et pour attirer de nouveaux visiteurs.

Les services des communications et de la promotion travaillent étroitement avec le personnel d’autres musées, comme les commissaires qui mettent sur pied les expositions présentées par le musée. Jen Budney, conservatrice adjointe à la Mendel Art Gallery (en 2008), aime faire part de ses projets d’expositions aux gens de la promotion pour obtenir leurs réactions. « Quel public serait attiré par ce type d’exposition? », leur demande-t-elle. « Quel message promotionnel attirerait les visiteurs à l’exposition et que pouvons-nous faire pour enrichir leur expérience une fois ici? »

Amy Thibodeau, agente de communications à la MacKenzie Gallery (en 2008), va dans le même sens. Le fait que certaines expositions sont mises au programme trois ou même quatre ans d’avance donne suffisamment de temps pour réfléchir de façon stratégique au genre de public intéressé par une exposition donnée et à la meilleure façon de le rejoindre.

Elle explique : « Je pense que dans le cas de l’art contemporain surtout, vous savez, les gens ne sont pas toujours à l’aise avec ce genre d’art. Donc, nous croyons vraiment à cette réflexion sur ce qu’une exposition peut représenter pour cette communauté et nos échanges à ce sujet sont essentiels. Nous sommes une institution publique et nous tenons fermement à élargir notre public. »

L’organisation et l’affichage de l’information sur Internet fait maintenant partie des communications et de la promotion. Les musées ont tous les deux des sites Internet qui offrent de l’information sur les expositions en cours et celles à venir, sur les événements et la programmation. Les deux sites affichent aussi de l’information sur les œuvres d’art dans leurs collections et sur les artistes qui les ont créées. On peut aussi y voir des photos d’œuvres d’art si les artistes ont accepté que leurs œuvres soient affichées. (Une œuvre d’art est la propriété intellectuelle de son créateur et est de ce fait protégée par le droit d’auteur.)

La MacKenzie Art Gallery s’est aussi jointe à des sites de réseau social comme Facebook et MySpace afin de rejoindre les membres plus jeunes de la communauté qui recherchent la plupart de leur information en ligne. Cette initiative a fait suite à une étude de ses communications par la MacKenzie qui a démontré qu’un grand nombre des 16-30ans ne sont pas rejoints par ce musée.

« Ce public nous est certainement essentiel, affirme Thibodeau, parce que c’est là que se trouve notre prochaine génération de bénévoles, de membres, de donateurs. C’est la relève de notre communauté. Une des choses que nous avons faites, c’est d’avoir un profil social sur Facebook et sur MySpace. Nous avons aussi des vidéoclips sur YouTube et nous nous préparons à employer la baladodiffusion. Depuis le début de ces nouvelles activités, nous avons remarqué qu’il y avait plus de jeunes aux vernissages, aux programmes et ces jeunes sont intéréssés. »

Vous avez envie de devenir agent de communications pour un musée? La première chose à faire, selon Thibodeau, c’est d’apprendre à bien écrire. Cela a été extrêmement important dans tous les postes qu’elle a occupés dans les milieux artistiques. Elle recommande aussi de bien connaître l’art.

« Je veux dire, si vous voulez travailler dans le domaine des art, je pense qu’il est important de lire sur les arts, de visiter des musées, de fréquenter les festivals locaux, d’écouter les musiciens et d’assister à des pièces de théâtre. Je suis une passionnée des arts et une consommatrice d’art, ce qui fait que je fais partie du public que je veux rejoindre et selon moi, cela est inestimable. Mais l’écriture est très importante! », d’ajouter Thibodeau.

Amy Thibodeau - Rôle d’une agente des communications
Amy Thibodeau - Comment le public influence la promotion d’une exposition
Amy Thibodeau - Public en ligne
Amy Thibodeau - Avantages à travailler dans un musée des beaux-arts
Amy Thibodeau - Comment le musée s’organise pour mettre sur pied une exposition
Things To Think About
  • Visitez les sites Internet de la MacKenzie Art Gallery et de la Mendel Art Gallery et regardez les options offertes au visiteur qui recherche de l’information. Imaginez que vous êtes l’agent de communications pour le musée.
    • Feriez-vous des changements?
    • Qu’est-ce que vous ajouteriez?
    • Est-ce qu’il y a choses que vous retireriez?
    • Quelles seraient vos raisons pour faire ces changements?
  • La MacKenzie Art Gallery a ajouté des profils sur Facebook et You Tube. Y a-t-il d’autres sites ou services Internet que vous ajouteriez pour rejoindre plus de jeunes? Pourquoi?
  • L’agente de communications de la MacKenzie Art Gallery dit que bien écrire est important pour son poste. Selon vous, pourquoi est-ce qu’elle affirme cela?
  • Imaginez que vous êtes agent de communications pour un musée. Votre patron vous demande de préparer un communiqué de presse pour une exposition. De quelle information aurez-vous besoin pour le communiqué et à qui devez-vous vous adresser pour l’obtenir?

 

Canadian Heritage University of Regina Mackenzie Art Gallery Mendel Art Gallery Sask Learning