Patrick Close

About the Artist

Pendant son enfance, Patrick Close s’intéresse aux sciences et, vers dix ans, découvre la magie de la photographie. Il se procure tous les produits chimiques dont il a besoin dans une pharmacie et imprime ses photos sur du papier Velox 3x5. Comme chambre noire, il se sert d’un placard dans la maison familiale à Hafford (Saskatchewan) et d’une bougie comme lumière inactinique. Il tire des épreuves à partir des négatifs de sa famille et de son père dans l’armée et l’aviation pendant la Seconde Guerre mondiale.

Close étudie la psychologie et la philosophie à l’Université MacGill (McGill University) à Montréal (Québec) pendant une année puis finit ses études à l’Université de la Saskatchewan (University of Saskatchewan) à Saskatoon où il obtient un baccalauréat ès arts en 1973. Il n’a pas véritablement étudié la photographie mais attribue ses connaissances techniques à son travail de photographe médical sous la direction de Hans Dommasch, à l’Université. Le poste demande du travail de qualité, que ce soit des photos dans la salle d’opération ou pendant des autopsies, ou des radiographies.

Il abandonne son travail pendant un an pour voyager et mener des recherches artistiques indépendantes en Europe. De retour au Canada, il travaille quelques temps comme technicien en audio-visuel avant de devenir directeur et conservateur de la Photographers Gallery de Saskatoon en 1977. Pendant les trois années qu’il y passera, il commencera avec les trois autres membres de la galerie une des premières collections de photographies artistiques au Canada.

De 1979 à 1982, Close se perfectionne dans les domaines des musées, de la conservation de la culture et de la gestion des ressources culturelles. En même temps, il est conseiller en arts visuels pour le Saskatchewan Arts Board. Depuis 1990, il est directeur exécutif de Carfac Saskatchewan. En raison de ses connaissances et de sa formation, il est souvent appelé à faire des conférences et à apporter son expertise comme juré, conseiller, représentant régional, coordonnateur ou artiste invité.

Close s’est taillé une réputation de photographe en noir et blanc et ses oeuvres se retrouvent dans de nombreuses expositions et collections majeures dans le monde entier. Ne voulant pas se reposer sur ses lauriers de photographe, Close a décidé, à l’approche de la soixantaine, d’apprendre à peindre. Il étudie indépendamment les styles et les techniques dans son atelier situé dans les Flatlands Artist Studios de Regina (Saskatchewan).


Nommer ses Å“uvres
Sans titre (1976)
Son intérêt pour la photographie
Sortes de photographie
Travailler avec d’autres
Canadian Heritage University of Regina Mackenzie Art Gallery Mendel Art Gallery Sask Learning