Kim Adams

About the Artist

MelbourneKim Adams est né à Edmonton (Alberta), mais sa famille a souvent déménagé durant son enfance. L’écrivaine Sarah Milroy affirme : «Adams passe son enfance à errer car sa famille se déplace d’Edmonton à Melbourne pour revenir à son point de départ et finir par s’installer à Victoria. Il fait 12 écoles en 12 ans, en raison du travail de son père.» (Milroy, 2001). Avec un pareil dossier scolaire, ce n’est pas étonnant qu’Adams ait été tenté de faire l’école buissonnière et se soit intéressé à la vie de la rue et à sa culture. Dès son jeune âge, il commence à découper des objets et à les réinventer; parfois même ces objets deviennent des structures architecturales ou des « véhicules » dans lesquels l’artiste peut vivre.

LizardLes premières expériences d’Adams en Australie ont un impact significatif sur sa vie et l’aident à réaliser très tôt que le monde est vaste et offre toutes sortes de  possibilités. Ainsi, avant d’emménager dans une maison plus confortable, sa famille habite tout d’abord dans une cabane en tôle; c’est en partie la raison pour laquelle l’idée de maisons ou de constructions en métal est si marquante aujourd’hui dans les oeuvres d’Adams. Jeune enfant, il reçoit des modèles réduits qu’il monte lui-même; cette liberté d’assembler des parties en utilisant sa créativité est intégrale à son développement artistique. Presque tout ce qu’il crée a des roues et a l’air d’un modèle réduit qui a mal tourné. Une autre influence australienne est le lézard bicéphale que l’on retrouve dans ce climat. Ce thème des deux têtes --ou celui d’aller dans deux directions à la fois-- est très présent et est apparent dans la Machine à courbe duelle, présentée ici, où les deux extrémités de la structure sont similaires et partagent un corps.

Adams suit les cours de Mowry Baden à l’Université de Victoria et reçoit en 1979 son baccalauréat en arts visuels. Il a abondamment exposé ses machines fantaisistes et ses paysages industriels miniatures sculpturels, pour lesquels il a obtenu une reconnaissance internationale. Dans ces oeuvres, Adams explore des thèmes reliés à la consommation et à la société, aux voyages et aux divertissements, à la mobilité et à l’évasion, ainsi qu’à l’art et à la fonction.

 «L’omniprésente corne d’abondance de la culture de consommation est sa muse», de déclarer Milroy, «Canadian Tire est son Arcadie, et de tout cela il a produit une oeuvre qui en a fait, indiscutablement, l’un des sculpteurs les plus importants du Canada.» (Milroy, 2001)

Adams travaille et habite présentement à Grand Valley (Ontario).


Canadian Heritage University of Regina Mackenzie Art Gallery Mendel Art Gallery Sask Learning