Arthur Fortescue McKay

About the Artist

Art McKay naît en 1926 à Nipawin (Saskatchewan). De 1946 à 1948, il étudie au Provincial Institute of Technology and Art à Calgary puis, l’année suivante à l’Académie de la Grande Chaumière à Paris, en France. Il a également étudié en 1956 et 1957, à la Columbia University et à la Barnes Foundation à Merion, en Pennsylvanie, faisant l’allée et venue de New York à Merion pour assister à ses cours.

« C’est à la Barnes Foundation que j’ai appris comment voir », écrit McKay en 1978. «On nous décrivait œuvre après œuvre minutieusement; on étudiait chacune par rapport à d’autres oeuvres du même artiste et d’autres artistes, par rapport à d’autres styles et d’autres périodes. On mettait l’accent sur des qualités physiques, pas sur de l’information secondaire comme des noms, dates et lieux.»

À Columbia, McKay assiste à une conférence de Daisetz T. Suzuki, un professeur de philosophie orientale invité. Enchanté, il achète Zen Buddhism, le livre de Suzuki et, au cours des dix années qui suivent, il étudie divers aspects de l’écriture et de la peinture zen . Pendant toute sa vie, McKay s’intéressera à la psychologie, à la philosophie des religions et à la science. Les enseignements du bouddhisme zen auront un effet durable sur lui. 

McKay est l’un des nombreux artistes de la Saskatchewan qui ont été influencés par les ateliers d’artistes d’Emma Lake. Selon McKay, c’est au cours d’un atelier dirigé par l’artiste new-yorkais Barnett Newman, en 1959, qu’il se libère enfin de ce qui bloquait son développement artistique. Après cet atelier, il se débarrasse de ses pinceaux et de ses peintures. Il passe huit mois à dessiner au crayon sur de grandes feuilles de papier et se sert ensuite de peinture à tableau et d’un couteau à palette pour déplacer de la peinture et de lui donner forme avant de s’en tenir aux cercles pour lesquels il est le plus célèbre.

McKay est bien connu comme membre des Regina Five. C’est une exposition à la Galerie nationale du Canada, en 1961, intitulée Five Painters from Regina qui donne naissance à ce nom. La célébrité internationale de McKay date de l’exposition Post Painterly Abstraction qui eût lieu à Los Angeles, en 1964.

« Les mots conviennent parfaitement à l’exposition d’idées. Les tableaux, eux,  c’est en y réfléchissant qu’ils se dévoilent. » – Art McKay dans une réflexion d’artiste datant de 1961.


Interview with Timothy Long - Le Regina Five
Canadian Heritage University of Regina Mackenzie Art Gallery Mendel Art Gallery Sask Learning